Detroit

Clash investigation

Affiche DetroitLa dimension politique de la filmographie de Kathryn Bigelow ne cesse de s’intensifier depuis Démineurs et atteint un nouveau jalon avec Detroit. Mais une fois de plus la cinéaste défraie la chronique davantage pour des polémiques absurdes que pour son talent.

Logan

Larmes X

Affiche Logan

Aussi catastrophique qu’elle fut, l’année 2016 eut au moins le mérite de révéler à quel point l’identité artistique d’un film est devenue dépendante de sa promo. Comme si les efforts et talents censés se conjuguer dans la conception d’un long-métrage étaient désormais redirigés vers sa campagne marketing avant la production.

Kingsman : Le Cercle D'Or

Quantum of salace

Affiche Kingsman : Le Cercle D'Or

Réduire le cinéma de Matthew Vaughn à du fun périssable dont l’impact n’excède pas la blagounette s'avère assez injuste envers un réalisateur qui s’est toujours levé contre la neutralisation dramatique de l’image par le label du cool.

Get Out

Peur du noir

Affiche Get Out

Le film d’horreur hype du moment débarque enfin dans l’Hexagone après avoir fracassé le box-office US et récolté les louanges de tout ce que le Net compte de prescripteurs.

Les Derniers Parisiens

Le crépuscule du soir

Affiche Les Derniers Parisiens

Les premières images montrent ces Derniers Parisiens slalomer entre les touristes prostrés sur le boulevard de Clichy. Si la plupart des locaux ignore ces amas inertes, d'autres comme Nas (extraordinaire Reda Kateb) semblent se demander ce qu'ils foutent là.

Baby Driver

Les mélodies du bonheur

Affiche Baby DriverExercice de style haletant et enivrant, Baby Driver est surtout une romance musicale d'action où la mise en scène construit, par son tempo narratif audiovisuel, une symphonie visuelle et émotionnelle.

Swiss Army Man

Le temps détritus

Affiche Swiss Army Man

Le propre du discours par labels est que l'intention y vaut l'action. C'est évidemment une grande limite intellectuelle à plus ou moins long terme mais pour satisfaire l'immédiat catalogue des vanités culturelles, ma foi, ça contente.

The Birth Of A Nation

Stars and tripes

Affiche The Birth Of A Nation

A Hollywood, les destins tout tracés n’existent pas. L’aléatoire s’applique à tout le monde, et particulièrement à ceux qui se baladent au sommet de la célèbre colline trop pris par la vue pour se méfier de leur exposition.

Informations supplémentaires